La première résidence autonome en énergie inau-gurée à Brütten

27. Juni 2016


Une nouvelle réalisation de l’Umwelt Arena a été inaugurée à Brütten le 6 juin. Sans aucune connexion au réseau électrique, cette résidence neuve produit toute son électricité et sa chaleur grâce au soleil, en combinant pompe à chaleur, panneaux photovoltaïques et stockage d’énergie, notamment via le système de power to gas. ENGIE, partenaire technique du projet, a installé la totalité des équipements de chauffage, de ventilation ainsi que les équipements sanitaires et a travaillé dès le début du projet activement au processus de planification.

Wolfgang Schwarzenbacher et le pionnier de l’environnement Walter Schmid.

Le 6 juin, le concepteur de l’Umwelt Arena, Walter Schmid, a inauguré la première résidence autonome en énergie en compagnie de la conseillère fédérale Doris Leuthard, d’ENGIE et d’autres partenaires de projet. Le bâtiment n’est pas connecté au réseau d’électricité local et produit lui-même toute l’énergie nécessaire. « Nous sommes fiers de participer à ce projet phare, porteur d’avenir à l’échelle mondiale » déclare Wolfgang Schwarzenbacher, PDG d’ENGIE Suisse. « La transition énergétique s’accélère lorsque des entrepreneurs et les meilleures écoles collaborent étroitement. »

Des pièces bien chauffées même lors des froides journées d’hiver

La chaleur des pièces est maintenue grâce à la gestion innovante du bâtiment. Une pompe à chaleur exploite la chaleur du sol au moyen de deux sondes géothermiques, la chaleur de l’air extérieur ainsi que la chaleur fatale émise par la pile à combustible. Un système de commande intelligente se charge de lui fournir toute l’année la source d’énergie appropriée afin d’obtenir un « coefficient de performance » (COP) maximal. En saison chaude, la pompe à chaleur permet de chauffer à plus de 60 degrés deux accumulateurs thermiques de longue durée d’un volume de 375 000 litres chacun. Ce stock d’énergie est utilisé durant la saison froide pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire. Deux cuves d’eau chaude plus petites emmagasinent la chaleur pour la consommation de court terme. Par ailleurs, une ventilation contrôlée, installée par ENGIE avec un système de récupération de chaleur, veille à ce qu’il règne une température ambiante agréable pendant toute l’année.

Une application concrète du « power to gas », le stockage de surplus d’électricité sous forme d’hydrogène

Dotée de panneaux photovoltaïques en toiture et en façade, la résidence emmagasine l’énergie solaire grâce à une pile sur une période allant jusqu’à une semaine. Pour le stockage de longue durée, le bâtiment a recours au principe de « power to gas » innovant : quand les panneaux photovoltaïques produisent plus d’électricité que nécessaire, ce surplus peut être converti en hydrogène par une pile à combustible, puis stocké en cuve. En cas de besoin, l’hydrogène sera retransformé en électricité. La chaleur résiduelle émise est utilisée pour le chauffage. Quant aux appareils utilisés dans les logements, ils sont garants de la plus haute efficacité énergétique.

Une réalisation technique exemplaire et innovante

La réalisation de cette résidence unique en son genre a été l’occasion de créer de nouvelles solutions. Par exemple, les températures de l’eau du système de chauffage sont maintenues très basses pour une meilleure efficacité. Cependant, pour que la chaleur dans les appartements soit agréable, la surface de chauffe est particulièrement importante : ENGIE a donc conçu des espaces aussi faibles que possible entre les tuyaux de chauffage au sol. « Nous avons utilisé tous les leviers et revu tous les détails pour y arriver », raconte le chef de projet Markus Kuhn. Dans des pièces critiques, même les parois des murs servent de surfaces de chauffe. Le dimensionnement des réseaux de tuyauterie pour l’air et l’eau a été conçu par ENGIE afin de restreindre les résistances d’écoulement. « Les pompes et les ventilateurs consomment ainsi moins de courant électrique. C’est là une contribution significative pour respecter les contraintes exigeantes d’efficacité énergétique », ajoute Kuhn. La construction du bâtiment fut exclusivement réalisée avec des composants disponibles et éprouvés sur le marché.

Dans l’enceinte de l’Umwelt Arena à Spreitenbach, l’exposition dédiée à la « résidence autonome en énergie » montre le développement technique et les solutions appliquées à l’aide d’une maquette de grande taille. Il est possible de réserver des visites thématiques guidées en groupes spécialement sur le projet de « résidence autonome en énergie » à l’adresse fuehrungen@umweltarena.ch ou +41 56 418 13 10.

L’architecte René Schmid et le chef de projet Markus Kuhn expliquent l’innovante construction de la première résidence autonome en énergie:  Video