Fin du gros œuvre de la centrale thermique à bois Sisslerfeld

9. Januar 2018


Le 12 décembre, la société Energiepark Sisslerfeld AG a célébré avec les entreprises participantes la fin des tra-vaux de gros œuvre de la centrale thermique à bois Sisslerfeld. La maçonnerie de la construction neuve est ache-vée. En 2018, il est envisagé de faire l’installation technique. Le projet d’énergie du futur maintient donc le cap sur l’objectif.

Ansicht der Baustelle des Holzheizkraftwerks in Sisslerfeld

Holzheizkraftwerk HHKW Sisslerfeld

Une croissance rapide : La construction massive de la centrale thermique à bois Sisslerfeld est finie après moins de 5 mois de travaux.

La construction de la centrale thermique à bois Sisslerfeld progresse à grands pas. Le premier coup de pioche a été donné il y a exactement six mois. Aujourd’hui, les travaux de maçonnerie commencés en septembre dernier sont achevés, au bout de trois mois de travail. Ce faisant, la société Energiepark Sisslerfeld AG et ses partenaires ont posé environ 5500 mètres cubes de béton en un temps estimé à 25‘000 à 30‘000 heures-homme.

« Une contribution substantielle à la transition énergétique »

La construction massive de la fameuse installation d’énergie écologique tient debout donc, y compris la tour d’escaliers haute de 30 m et les 4 silos de stockage de 1300 m3 chacun. La maîtrise d’ouvrage célébra cette étape significative le 12 décembre en compagnie des principales entreprises participantes. À côté de Roland Dietler (Directeur technique, Caliqua) et Felix Winter (Directeur d’Energy Services, ENGIE Suisse), Pascal Müller était présent à la fête du bouquet :« Je suis content de voir que nous avançons rapidement avec les travaux », dit le Chief Operating Officer d’Energiepark Sisslerfeld AG : « Nous pourrons ainsi, dans un an déjà, fournir de l’électricité et de la chaleur à partir de biomasse renouvelable. Nous contribuons ainsi d’une manière substantielle à la transition énergétique en Suisse. »

Premier feu de bois à partir de septembre 2018

Janvier marquera le début des travaux de montage de l’équipement électromécanique. Le bâti en acier pour la chaudière à biomasse sera monté en premier. En février aura lieu le montage de la chaudière à biomasse, du système de traitement des fumées et de la chaudière auxiliaire ainsi que des éléments logistiques pour les combustibles. Ensuite, à partir du mois d’avril, cela sera le montage de la construction en acier de la chaufferie et du toit du bunker. À cette période, parfois près de 100 personnes travailleront sur le chantier. Le premier feu de bois brûlera en septembre. Le début d’exploitation commerciale est envisagé pour le mois de décembre.

Vapeur et électricité : Neutralité carbone pour la région

La centrale thermique à bois est construite et exploitée par ENGIE et ewz – par le biais de la société Energiepark Sisslerfeld AG qui fut fondée à cet effet. Une fois construite, elle produira de la vapeur et de l’électricité neutres en carbone. Cela signifie donc une réduction d’émissions de CO2 de 50’000 tonnes par an en comparaison de l’installation précédente. Les entreprises locales DSM, Novartis et Syngenta achètent la vapeur. 17‘500 ménages peuvent être alimentés avec l’électricité produite.

En savoir plus: www.epsf.ch