Lors de sa quatrième édition, ENGIE Forum approche le futur intelligent

4. Oktober 2018


Lors de la quatrième édition d’ENGIE Forum, plus de 400 décideurs des secteurs de l’industrie, de la politique et de l’enseignement se sont rencontrés à l’Umwelt Arena à Spreitenbach pour se plonger dans les milieux réels et virtuels de l’avenir numérique. Des conférenciers d’ABB, d’IBM, de Microsoft et de l’EPF Zürich montrent de manière divertissante ce que peuvent nous réserver les machines intelligentes à l’avenir.

Highlights vom ENGIE Forum 2018

La quatrième édition d’ENGIE Forum était entièrement sous le signe du futur intelligent. Des personnalités et des experts renommés d’ABB, d’IBM, de Microsoft et de l’EPF Zürich emmenèrent le public comptant plus de 400 visiteurs dans le monde de la robotique, de l’intelligence artificielle et des superordinateurs.

Les robots pour le quotidien sont encore loin

Morell Westermann de Microsoft fut le premier à se prononcer avec beaucoup d’optimisme sur le futur proche. Il est convaincu que les systèmes intelligents vont bientôt résoudre des challenges comme la conduite autonome. Quant au pronostic du professeur des systèmes robotisés, Marco Hutter de l’EPFZ, il se révéla un peu plus critique. D’une part, il démontra ce que des robots du type ANYmal sont capables de réaliser aujourd’hui déjà. D’autre part, il expliqua les défis énormes à relever encore par les développeurs de robots, chose qu’il illustra en divertissant le public, au moyen de vidéos diverses dans le cadre desquelles des robots échouent les uns après les autres même en présence d’obstacles simples.

Une meilleure collaboration entre l’homme et la machine

Robert Itschner, Président de la Direction Générale d’ABB, et Christian Keller, CEO d’IBM Suisse, exposèrent, à l’appui d’exemples impressionnants, ce qui est déjà possible avec la technologie disponible aujourd’hui. Ils sont tous les deux d’accord pour dire qu’il existe encore un grand potentiel de collaboration et de communication entre l’homme et la machine. Actuellement, la compréhension par des commandes vocales simples est souvent compliquée et susceptible d’erreurs. À l’avenir, le dialogue devrait toutefois fonctionner sans complication.

L’artisanat traditionnel ne disparaît pas

Les fabricants davosiens de Piano Rätia étaient également les invités. Ils suscitèrent l’enthousiasme du public avec leur passion pour l’artisanat traditionnel. Ce faisant, János Selmeczi-Horváth attesta clairement qu’il voyait de grandes opportunités dans les nouvelles technologies, pour l’artisanat également. Dans le cadre du débat public final, Marianne Janik, PDG de Microsoft Suisse, conseilla vivement d’organiser un dialogue intensif sur les questions éthiques par rapport à ces technologies.

L’hôte du forum et CEO d’ENGIE Suisse, Wolfgang Schwarzenbacher, était visiblement content du grand nombre de visiteurs. « Je suis ravi de constater que le thème suscite un intérêt si grand. Pour moi, il a été passionnant d’apprendre combien il y a de potentiel dans ces nouvelles technologies, en revanche la question de savoir quand ces dernières seront vraiment utilisables au quotidien, reste encore assez confuse. »

Vous pouvez découvrir tous les moments forts d’ENGIE Forum sur ENGIE-Blog.