Repousser les limites du possible pour l’efficacité énergétique


Engagement dans la construction de la première maison autosuffisante en énergie au monde

Le créateur de l’Umwelt Arena, Walter Schmid, avait des projets ambitieux: le premier immeuble d’habitation au monde capable de subvenir lui-même à ses besoins énergétiques en consommant un minimum d’énergie devait être construit à Brütten. Pour cela, les planificateurs impliqués ont dû concevoir toutes les installations de production et de stockage de l’énergie de manière qu’elles soient extrêmement écoénergétiques. Le pionnier de l’environnement s’est appuyé sur l’expertise d’ENGIE pour la technique du bâtiment. L’entreprise a planifié et mis en œuvre toutes les installations CVS. Avec succès. Le bilan énergétique est bon et les résidents se sentent bien.

La vision du pionnier de l’environnement? Un bâtiment qui s’approvisionne en énergie indépendamment des sources d’énergie externes. Sa priorité absolue: une efficacité énergétique maximale.


Pour y parvenir, ENGIE a repoussé les limites lors de la conception des installations techniques du bâtiment: le chauffage au sol, par exemple, comporte un nombre de tuyaux supérieur à la moyenne. Cela signifie une surface chauffante plus importante. La performance de chauffage est suffisante, même avec des températures d’eau basses. ENGIE a dimensionné les conduites d’eau et d’air de manière généreuse pour réduire la perte de pression et donc la consommation électrique des pompes et des ventilateurs. ENGIE utilise les eaux usées de douche pour chauffer l’eau froide. Le forage pour la sonde géothermique est plus profond qu’habituellement: cela permet de soutirer plus de chaleur et la pompe à chaleur fonctionne plus efficacement. En été, elle restitue l’énergie excédentaire dans le sol. Par conséquent, la sonde géothermique a une durée de vie plus longue. Enfin, la ventilation contrôlée de la maison permet d’économiser de l’énergie de ventilation et de chauffage grâce à la récupération de chaleur.

René Schmid est l’architecte du premier bâtiment autosuffisant en énergie au monde. Il a été très impressionné par l’engagement d’ENGIE dans le processus de planification:


«Les gens d’ENGIE comprennent la vision, ont l’innovation dans le sang et le savoir-faire technique. C’est la condition de base pour la réalisation d’un tel projet.»

Corinne Vogt et sa famille ont été sélectionnées en tant que résident de ce bâtiment exemplaire lors d’un casting. Elle apprécie le haut niveau de confort d’habitation:


«Pour nous, il est désormais très facile de faire des économies d’énergie. Au début, nous avons vérifié chaque jour notre consommation d’énergie. Aujourd’hui, nous regardons la tablette une fois par semaine.»

Daniel Marty est un résident de la première heure et travaille pour un fournisseur d’énergie. Il était fasciné par le fait qu’une maison puisse exister sans être raccordée au réseau électrique:


«Dès le début, nous avions une confiance totale dans la technologie. Nous aurions aussi accepté si quelque chose n’avait pas fonctionné. Cela se produit aussi dans d’autres bâtiments neufs.»

Economies d’énergie en chiffres: les points forts

  • Consommation d’électricité de l’immeuble d’habitation par rapport à la moyenne suisse: -50 %

  • Caniveau de douche avec récupération de chaleur: env. 1000 kWh/an par appartement

  • Réduction des pertes de chaleur de ventilation grâce à une ventilation contrôlée de l’espace d’habitation: -80 %

  • Chauffage au sol: alimentation maximum 28° C, c.-à-d. 7 °C de moins que la valeur maximale légale

Vidéo sur l’immeuble d’habitation autosuffisant en énergie à Brütten

Votre contact

ENGIE Communication communication.ch@engie.com 044 387 85 38

Demander un rendez-vous avec un conseiller